Lumière à l’horizon

Exigences pour la maîtrise de l’éclairage >>

Lampes >>

Luminaires >>

Gestion de la lumière >>

 

De nos jours, la technologie est si performante que les éclairages peuvent être améliorés tant sur le plan écologique qu’économique. Par conséquent, la pollution lumineuse peut être réduite.

 

L’optimisation de l’éclairage quant à son efficacité énergétique et au respect de l’environnement dépend avant tout du type de lampes et de luminaires mis en service ainsi que de la gestion de la lumière artificielle.

 

 

Exigences pour la maîtrise de l’éclairage

 

Pour réduire les effets négatifs de la lumière artificielle dans les zones urbanisées, périphériques ou en rase campagne, il faut prendre différents facteurs en considération.

Pour en savoir plus >>

 

La nature, l’homme, l’énergie et l’astronomie ont pratiquement les mêmes exigences en ce qui concerne l’éclairage mais leur champ d’action est différent. L’utilisation de lumière artificielle doit être évitée tout comme l’éclairage doit être adapté aux besoins de chacun.

  • Nature : éclairages ne se propageant pas au loin grâce à un abaissement de la hauteur des supports et à des lanternes dotées d’un capot, compartiment optique fermé, luminaires installés loin d’espaces vitaux naturels, émettant peu, voire aucune longueur d’onde bleue et ultraviolette.
  • Homme : lampes et luminaires n’éclairant pas la sphère privée, ne provoquant pas d’éblouissements et émettant une faible quantité de longueurs d’ondes bleues.
  • Énergie : dispositifs lumineux performants en termes d’énergie et de longévité avec une analyse positive du cycle de vie (ACV), éclairage ciblé.
  • Astronomie : si possible lumière à ondes longues, avec cache réflecteur, sans déperdition vers le ciel.

Les recommandations relatives à la gestion de la lumière et aux types de lampes et de luminaires prennent en compte certaines normes et standards et tentent de satisfaire les besoins en lumière de la nature, de l’homme, du management énergétique et de l’astronomie.

 

 

Diode électroluminescente (LED)

Lampes

 

Les lampes doivent faire preuve d’efficacité énergétique (haut rendement lumineux), d’une longue durée de vie et émettre le moins possible, voire pas du tout de longueurs d’ondes ultra-violettes et infrarouges.

 

Recommandations :

  • Diode électroluminescente (LED blanche chaude)
  • Lampe à vapeur de sodium haute pression

 

Pour pouvoir établir une analyse du cycle de vie (ACV) complète, il faut prendre en compte la fabrication, la durée de vie et le recyclage des lampes.

 

Toutes les lampes usagées doivent être mises au rebut de manière conforme.

 

 

Luminaire de type full cut-off

Luminaires

 

Les exigences imposées aux luminaires sont une utilisation ciblée pour éviter tout éblouissement et toute déperdition de lumière.

 

Recommandations :

  • Luminaire de type full cut-off avec capot, orienté strictement à l’horizontale
  • Abaissement de la hauteur du point lumineux
  • Orientation ciblée du flux lumineux grâce à des dispositifs appropriés, réflecteur et vasque plane (lampe à décharge), design optique intelligent (LED)
  • Compartiment optique fermé et générant une faible chaleur
Émissions lumineuses produites par différents luminaires

 

 

Gestion de la lumière

 

Un éclairage adapté est la condition sine qua non à son bon usage. Il faut donc choisir la puissance et les horaires de fonctionnement des éclairages en fonction des besoins.

 

Recommandations :

  • Éviter l’usage d’éclairage
  • Semi-extinction, réduction de l’intensité lumineuse, éclairage semi-permanent
  • Limitation du temps d’éclairage, détecteurs de présence

Pour éviter la lumière artificielle, il faut renoncer aux spots encastrables au sol, aux skybeamers et aux panneaux publicitaires illuminés, surtout en rase campagne.